Slow Fashion : débuter en couture

Comme vous le savez depuis presque 6 mois maintenant, j’ai développé une vraie passion pour la couture. Vous êtes de plus en plus nombreux.ses à me suivre sur Insta et à me dire que vous avez envie de vous y mettre ou que vous avez carrément sauté le pas. Dans cet article, je vous explique un peu plus ma démarche, ma réflexion autour de la couture et de mon rapport à la mode et je vous donne pleins d’astuces pour commencer.

Coudre son dressing sur mesure

Pendant plusieurs années, je me suis beaucoup sentie frustrée de ne pas trouver de pièces fortes dans mon dressing à ma taille. Je suis restée longtemps dans ma zone de confort dans les grandes enseignes, mais évidement, j’avais le sentiment de pas m’approprier les pièces ou de ne pas trouver ce que je veux (pantalon à pinces bien taillé, ensemble de tailleur…). Puis il est aussi venue la question de la taille, des mensurations. Beaucoup de ce que j’enviais ne m’étais pas accessible, du fait, notamment de ma forte poitrine et que les tailles s’arrêtaient au 40.

Je me suis donc dis « on est jamais mieux servie que par soi-même, je vais finir par le faire moi-même ». Petite fille de couturière, j’ai aussi baignée finalement dans le fait maison, au rythme des coutures de ma mamie qui m’a longtemps cousu des « robes qui tournent » et des tenues de défilé pour mes Barbie.
C’est en août 2019, guettant un vente Lidl que j’ai acquis ma machine à coudre de moins de 100€ que je me suis lancée…

Comment commencer la couture ?

La première étape (ou au moins, celle après que vous vous êtes procuré une machine à coudre) pour commencer la couture, c’est d’apprendre à enfiler une machine, comprendre les différents points, quel tissu pour quel projet et se lancer finalement !
Si vous avez peur de vous lancer seul.e, je vous conseille de prendre un cours spécial pour débutants. Il en existe pleins un peu partout en France :

  • vos associations de quartier ou de votre commune : sachez qu’il existe en niveau débutant beaucoup de cours un peu partout en France à des tarifs très abordables.

Sinon, quelques vidéos sur Internet feront largement l’affaire pour apprendre l’enfilage, les différents sortes de points et leur utilité et le type d’aiguilles à choisir en fonction de votre tissu (et oui, la couture ça ne s’improvise pas vraiment).

Photo de cottonbro sur Pexels.com

Quels sites Internet pour débuter ?

Voici quelques sites pour vous aider dans la réalisation de vos travaux de couture :

Il existe de nombreux autres sites, il vous suffit de chercher sur internet dans la barre de recherche Google et je pense que vous trouverez votre bonheur. Personnellement, j’ai commencé par le Tote bag, que j’ai ensuite décliné en version doublé. Mais je trouve que fabriquer des accessoires est un peu lassant et j’ai voulu vite rentrer dans le vif du sujet.

Quelles pièces pour débuter en couture ?

Personnellement, j’ai voulu au début aller doucement, sur des pièces simples mais ça a été un échec total dans le sens où les pièces ne me plaisaient pas et que j’avais eu l’impression de passer du temps et mon argent dans le tissu pour rien. Je vous conseille de choisir des pièces simples et qui vous plaisent. Mes quelques idées pour se lancer :

  • une jupe droite à élastique : elle ira à toute les morphologies, elle ne nécessite pas de patron et il existe pleins de tuto sur le net, le caractère de la jupe résidera dans le choix du tissu (la wax s’y prête bien) : https://www.ateliercharlotteauzou.com/blogs/journal/tuto-couture-la-petite-jupe-noire
  • un tote bag : c’est un accessoire indispensable qui fait aussi du bien à la planète. Pour une toute première fois, j’avais essayé sur les chutes de rideaux (le tuto en photo ici)
  • la couture zéro déchet et ses lingettes lavables : on y trouve pleins de patrons partout et surtout vous apprendrez à coudre avec des angles droits
  • un sweat pour apprendre à gérer les tissus élastiques, j’ai acheté le patron IAmPattern que je trouve personnellement très bien fait et très bien expliqué (8€50 le patron), attention il nécessite de comprendre comment coudre une encolure dans une matière un peu élastique
  • un short à poches : facile à faire et ne nécessite pas beaucoup de tissu.
  • une robe droite : si vous avez réussi le sweat, cette robe droite devrait aller tout seul dans sa réalisation
Sweat IAmApollon

Slow fashion : comment mieux consommer la mode ?

Qui n’a jamais dit le matin en se préparant « je n’ai rien à me mettre » ? Qui n’a jamais eu ce moment de solitude en disant « ça déborde, j’ai besoin de trier ! « . C’est sûrement les conséquences d’un dressing beaucoup trop rempli, de shopping compulsif ou autres conséquences de la fast fashion. Je vous explique dans cet article comment mieux consommer la mode et comment passer progressivement au slow fashion.

Ne pas céder à la tentation

Aujourd’hui, nous sommes le 15 juillet 2020 et c’est le premier jour des soldes. A voir ma boite mail, les sms que je reçois et les vitrines de magasins, il semblerait que ce soit THE période à ne pas manquer. Et pourtant…. Il y a quelques années, pour faire les soldes j’étais à 8h devant les boutiques, je fouinais en quête de bonnes affaires et j’achetais pas forcément de manière réfléchis. 8 ans après, je ne mets même plus un pied dans un magasin durant cette période. Pour commencer à mieux consommer, la première étape est déjà, de ne pas céder à la tentation et de mieux réfléchir votre achat. Les soldes sont faites pour aider les magasins à vider leur stock mais c’est aussi un puissant outil marketing. Avant de vous ruer sur les sites et autres magasins, faites la liste au préalable de ce dont vous avez vraiment besoin, faites du repérage quelques jours avant, essayer même les pièces avant (vous gagnerez du temps en ne passant pas par la case cabine). Vous verrez vous ferez vraiment de bonnes affaires.

Réfléchir ses achats : oui aux basiques, oui aux pièces fortes

Acheter des basiques ne feront pas de vous une personne sans style, bien au contraire. Il faut apprendre à composer son dressing avec des pièces intemporelles que vous pourrez assembler de plusieurs manières. Par conséquent, vous aurez moins de pièces mais que vous remettrez dans le temps. Privilégiez des pièces et des matières de qualité. Voici quelques pièces indispensables :

  • le jean slim : celui qui vous va à merveille, une coupe basique en jean brut ou noir
  • le t-shirt blanc : évidement on ne le présente plus, vous pourrez le choisir avec des inscriptions ou non mais il restera forcément indémodable
  • le perfecto noir : idéal pour la demi-saison en cuir ou en simili, j’ai le mien depuis presque 10 ans acheté pourtant 35 euros chez Pimkie, il est en simili mais il tient plutôt bien
  • le trench : il s’agit d’un intemporel de demi saison, surtout pour l’automne. Choisissez une couleur basique type gris ou beige, vous pourrez facilement l’assembler avec d’autres pièces
  • le caban : autre indispensable des saisons hivernales. Personnellement j’aime beaucoup acheter des manteaux et j’achète en solde une fois par an.
  • le pull en laine ou cachemire, privilégiez ces matières chaudes plutôt que des polyesters qui ne seront peu chauds
  • le blazer : indémodable pour des look working girl ou il habille aussi facilement une robe droite. Les miens viennent souvent de chez Zara car les coupes sont plutôt bien travaillées.
  • la veste en jean : autre classique pour travailler un look basique, choisissez votre coupe, cela fait toute la différence
  • la petite robe noire

Evidemment, travaillez votre style avec quelques pièces fortes qui sont propres à votre personnalité. Personnellement j’aime beaucoup porter de la couleur et surtout du rouge. J’aime aussi beaucoup les combinaisons, c’est un peu ma signature pendant l’été car on y est plus à l’aise pour se poser pour un pique-nique ou prendre le vélo qu’une robe.

Voici aussi quelques idées de pièces fortes pour apporter du style à vos basiques :

  • un bomber fleuri, une blouse de couleur blanche, le pantalon paperbag
  • miser sur les accessoires pour finir le look et apporter un style à des pièces basiques et pour plus de personnalité (une ceinture, un chapeau, un sac banane)

En misant sur ces quelques intemporels, vos achats seront plus réfléchis et surtout lorsque vous achetez, imagiez des look complets en fonction des saisons. La coupe, la qualité de la matière et sa durabilité seront à privilégier.

Vendre, troquer, chiner

Ces dernières années, la mode éthique à commencer à bouger, notamment grâce aux appli comme Vinted qui permettent de vendre entre particulier. Voici quelques pistes pour faire du vide dans votre dressing et acheter à prix mini :

  • Vinted, on ne présente plus l’application qui existe depuis plusieurs années et qui marche pour tout type de pièce. Un conseil travaillez votre visuel sur des fonds neutres (portez votre vêtement face à une glace ou mettez le sur cintre au dessus d’une porte)
  • https://fr.vestiairecollective.com/ : si vous possédez ou recherchez des pièces plutôt haut de gamme ou de marque, c’est plutôt vers ce site qu’il faut se tourner, on trouve de la mode femme, homme mais aussi des articles de sport et de la déco.
  • https://www.videdressing.com/ : ici c’est plutôt le rdv des pièces de luxe, le site vérifie les pièces qui y sont vendus et vous pourrez faire de bonnes affaires
  • https://www.pretachanger.fr/ : je n’ai personnellement jamais essayé ce site mais c’est une piste à explorer
  • https://jaiio.fr/concept ce site propose plusieurs prestations comme organiser un vide-dressing ou de vous aidez à vendre vos pièces
  • https://levidedressingdejulieetcie.fr/i/qui-suis-je : dépôt vente en ligne d’une personne qui a monté sa micro-entreprise, les prix sont vraiment mini et vous trouverez vraiment toutes les tailles, à voir ce que cela donne en termes de vente, je n’ai également jamais testé ce site
  • Quelques autres pistes : les dépôts vente Emmaus de votre ville, déposer vos vêtements aux centre de La Croix rouge française ou autre associations caritatives qui peuvent, si vous en avez beaucoup venir directement chercher vos vêtements

Se mettre au Do it Yourself (DIY)

Si vous me suivez sur Insta, cela ne vous a pas échappé, depuis plusieurs mois je me suis mise à la couture, avec un objectif d’atteindre un tiers de mon dressing fait maison d’ici la fin de l’année. Evidemment, j’ai bien conscience que la couture n’est pas à la portée de tous.tes mais je sais que vous êtes plusieurs à vous être lancée et je suis hyper heureuse d’échanger avec vous sur le sujet au quotidien. En faisant ses propres vêtements, on prend énormément conscience du temps passé pour une pièce et par conséquent son coût. Choisir un beau tissu, cela à un coût, ne croyez pas que la matière première est bon marché. Encore une fois, en choisissant des matières de qualité, cela nécessite de mettre un peu le prix. Mais quelques astuces vous feront des économies : recycler des vieux draps, rideaux (tout se transforme), chiner chez Emmaus ou en brocante de la mercerie (boutons essentiellement) et surtout passer au Upcycling (comprendre transformer un vêtement déjà existant).
Vous verrez en cousant vous même vos propres vêtements vous aurez d’une part la satisfaction du fait maison et du sur mesure mais aussi beaucoup plus conscience du coût et du temps homme. Personnellement c’est aussi cela qui m’a fait largement ralentir la consommation de la fast fashion.

Pour aller plus loin dans la démarche

Qu’est ce que la slow fashion ?

On en entend de plus en plus parler et pourtant ce terme ne vous dit peut être rien. Pourtant, vous l’avez peut être déjà adopté totalement ou partiellement ou peut être que vous n’êtes pas encore du tout à ce stade de réflexion. Je vous éclaire et vous en dis plus dans cet article.

La fast fashion vs la slow fashion

Si je vous dis … H&M, Zara, Asos, Shein, Stradivarius… ces enseignes que vous trouvez partout en France, en Europe, dans le Monde, que ce soit dans le petit centre-ville au fin fond du Tarn, dans les grandes villes ou sur Internet… ces enseignes fonctionnent toutes sur le principe de fast fashion.

Elles fonctionnent aussi sur une logique de collection à moindre coup qu’il faut renouveler sans cesse. Pour y arriver, elles sont contraintes de sous-traiter leur production qui est souvent de nouveau sous-traitée. En bout de chaîne, ce sont des pays du tiers monde comme l’Inde ou le Bungladesh qui fabriquent nos vêtements et donc difficile pour les enseignes de contrôler et maîtriser les chaînes de production.
Aujourd’hui, même si on a globalement conscience que la fast fashion n’est bonne pour personne, concrètement on reste bercé par les appels marketing : acheter toujours plus moins cher aux rythmes réguliers des ventes privées et autres périodes de soldes.

Mais alors la slow fashion, c’est quoi ?

La slow fashion va donc à contre-pied de cette logique que l’on connait bien depuis des années et qui est ancrée dans nos modes de consommation. La slow fashion désigne plutôt des collection qui allient, mode, qualité, sélection de matières durables pour l’acheteur et si possible respectueuses de l’environnement. C’est aussi une toute autre logique puisque l’on va toucher à l’achat local, acheter moins mais acheter mieux et aussi une autre, presque, logique de vie : trier, donner, chiner, revoir sa vision du acheter pas cher etc

La mode, la 2ème industrie la plus polluante au monde

Saviez-vous que la mode était la 2ème industrie la plus polluante au monde après le pétrole ? Vous trouvez qu’un t-shirt basique en coton ne vaut pas plus de 10€, vous trouvez que la mode c’est cher ? Dites vous qu’avec des prix aussi bas, se cache souvent des prix humains mais aussi environnementaux. On délaisse les matières naturelles comme le lin ou le coton pour des fibres moins respectueuses de l’environnement comme le polyester. La fast fashion fait également largement usage de produits chimiques pour le traitement des fibres ou la coloration aux conséquences désastreuses d’un point de vu écologique (eaux pollués, déforestation…) … Bref, aujourd’hui, il est temps de vraiment questionner notre rapport à la mode et plus largement notre manière de consommer la mode.

Quelques références pour aller plus loin

Noël 2017 : ma sélection shopping

Cette année j’ai commencé mes cadeaux de Noël dès le mois de Novembre. Je sais que la plupart d’entre vous attendent toujours le dernier moment pour se ruer dans les magasins, voire même le 24. Résultat, les cadeaux ne sont pas toujours ceux attendus. J’ai décidé de vous partager ma sélection shopping en ligne pour vous sauver un peu la vie…  Continuer la lecture de Noël 2017 : ma sélection shopping